Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Articles avec #le coin lecture catégorie

2017-07-26T09:48:57+02:00

Une si jolie petite fille - Les crimes de Mary Bell

Publié par Mon p'tit boudoir

Une si jolie petite fille - Les crimes de Mary Bell, de Gitta Sereny, est un livre profondément bouleversant.

Mary Bell, c'est cette petite britannique de 11 ans qui a tué deux enfants de 3 ans en 1968. Elle fut reconnue coupable la même année et emprisonnée, d'abord dans une unité spéciale, puis dans une prison. En 1980, elle fut libérée et a depuis fondé une famille. Ca, ce sont les faits.

Dans ce roman, la journaliste Gitta Sereny, ouvertement humaniste, relate ses entretiens avec Mary Bell, devenue adulte, sur ses souvenirs, depuis les jours des crimes jusqu’à sa libération. Puis sur son enfance, avant. L’auteur tente de savoir ce qui s’est passé dans la tête de cette toute jeune fille, pourquoi avoir tué ces enfants ? comment a-t-elle vécu les années qui ont suivi ? que s’est-il passé dans sa petite enfance pour qu’elle en arrive à commettre l’irréparable ?

Un roman qui pousse à s’interroger sur le système judiciaire de l’époque, mais aussi sur le rôle des services sociaux.

Tout le long, on sait qu’elle a effectivement tué ces enfants, on sait que son enfance y est pour quelquechose mais on ne sait pas pourquoi. On suit ce qui lui est arrivé les années suivantes, les personnes bienveillantes rencontrées, une mère toxique, une enfant qui devient adulte. Des souvenirs confus.

Et puis quelque 100 pages avant la fin, on apprend ce qui s’est passé dans son enfance et on comprend. La pièce manquante du puzzle nous éclaire et nous bouleverse. On s’attendait à quelquechose de terrible et c’est finalement quelquechose qui explique tout, ou presque. Alors on garde ce sentiment de révolte. Pourquoi rien n’a-t-il été tenté pour "sauver" cette petite fille ? Il est indéniable que Mary Bell a fait deux victimes, mais finalement, elle aussi était la victime.

 

 

Voir les commentaires

2017-07-03T13:50:55+02:00

Lectures de vacances

Publié par Mon p'tit boudoir

Je vous propose aujourd'hui une shortlist de ce que j'ai lu et apprécié dans la catégorie "lectures de vacances", autrement dit "un bon petit bouquin pour la saison estivale" !

Même si tout le monde n'est pas en vacances le 8 juillet, je trouve qu'une fois l'école terminée, les parents aussi se sentent un peu en vacances non ? Peut-être la chaleur, le p'tit rosé qui accompagne si bien sa copine la chipo... Bref, j'aime bien commencer l'été avec des lectures légères, sans prise de tête, sans histoire qui me fasse cogiter !

 

* Poppy Wyatt est un sacré numéro, de Sophie Kinsella (tous ses livres sont bons pour le moral je crois !)

--> L'histoire d'une nana qui veut bien faire mais qui ne sait plus quoi faire pour bien faire... car c'est sans compter toutes les mésaventures qu'il lui arrive ! A consommer sans modération ! 

 

 

 

* La vie secrète d'une mère indigne, de Fiona Neill

--> L'histoire d'une maman qui se veut parfaite mais qui ne l'est pas (ça vous parle hein ?!), l'histoire de cette même femme qui se pose des questions sur son couple, qui veut se retrouver. 

 

 

 

* Maudit Karma, de David Safier

--> L'histoire d'une animatrice télé qui décède brutalement et se retrouve réincarnée. Mais sa réincarnation est pour le moins inattendue et évoluera au gré de l'amélioration de son karma. Rebondissements au programme ! Certes ce n'est pas le roman du siècle mais il n'en demeure pas moins très agréable à lire !

 

 

 

* Un tout petit rien, de Camille Anseaume

--> L'histoire d'une jeune femme face à une grossesse imprévue. Un roman touchant mais sans pathos.

 

 

 

* Demain est un autre jour, de Lori Nelson Spielman

--> Une jeune femme reçoit en héritage de sa mère une simple liste. La liste de ses rêves, écrite quand elle était adolescente. Pourra-t-elle réaliser ces rêves malgré une vie qui a pris un tout autre chemin ? Un bon petit roman sans prétention mais qui se laisse dévorer en une bouchée !

 

 

 

* Le premier jour du reste de ma vie, de Virginie Grimaldi

--> A 40 ans, Marie, envahie par le ras-le-bol, quitte mari et enfants et s'embarque pour une croisière spéciale célibataires. Seule règle à bord: pas de couple ! Un roman bien écrit, avec des personnages attachants, des rebondissements sympas, bref très agréable à lire !

 

 

 

* L'homme idéal existe, il est Québécois, de Diane Ducret

--> Une vraie bonne surprise. Je l'avais commencé "par hasard" et j'ai adoré ! Un roman de pure détente, rempli d'humour, avec une française qui découvre tous les problèmes de communication liés aux expressions québécoises ! La quête de l'homme idéal au Québec ne s'avère pas simple du tout !

 

 

 

Prochain livre que je compte attaquer d'ici à la fin de la semaine, un livre feel good justement: Sexe, diamants et plus si affinités, de Lauren Weisberger.

Edit du 15 août 2017: je n'ai pas réussi à terminer Sexe, diamants et plus si affinités, de Lauren Weisberger... Livre très fade à mon goût. Dommage.

 

Et vous, quelles lectures en vue pour cet été ?

Voir les commentaires

2013-10-15T12:32:00+02:00

La Vérité sur l'affaire Harry Quebert

Publié par Mon p'tit boudoir

Il y a des livres qu'on dévore mais dont la fin nous semble bâclée, La Vérité sur l'affaire Harry Quebert, de l'écrivain suisse Joël Dicker, fait l'inverse: la première partie est limite inintéressante mais pourtant, on continue et nos efforts sont récompensés !

 

 

null

 

 

Synopsis:

 

À New York, au printemps 2008, alors que l’Amérique bruisse des prémices de l’élection présidentielle, Marcus Goldman, jeune écrivain à succès, est dans la tourmente : il est incapable d’écrire le nouveau roman qu’il doit remettre à son éditeur d’ici quelques mois. Le délai est près d’expirer quand soudain tout bascule pour lui : son ami et ancien professeur d’université, Harry Quebert, l’un des écrivains les plus respectés du pays, est rattrapé par son passé et se retrouve accusé d’avoir assassiné, en 1975, Nola Kellergan, une jeune fille de 15 ans, avec qui il aurait eu une liaison. Convaincu de l’innocence de Harry, Marcus abandonne tout pour se rendre dans le New Hampshire et mener son enquête. Il est rapidement dépassé par les événements : l’enquête s’enfonce et il fait l’objet de menaces. Pour innocenter Harry et sauver sa carrière d’écrivain, il doit absolument répondre à trois questions : Qui a tué Nola Kellergan ? Que s’est-il passé dans le New Hampshire à l’été 1975 ? Et comment écrit-on un roman à succès ? 

 

Livre paru en septembre 2012.

672 pages

 

 

Ce que j'en pense:

 

Comme je le disais, j'ai eu du mal à trouver de l'intérêt au livre pendant une bonne centaines de pages, on ne voit pas le rapport avec la choucroute (et d'ailleurs, parfois il n'y en a pas). Donc n'hésitez pas à survoler cette première centaine de pages. C'est marrant, à chaque fois que je survole le début d'un livre, je repense à mon prof de français de 4ème: je n'arrivais pas à m'intéresser à Salambô, il m'a conseillé alors de zapper les premières 80 pages au moins. Depuis ce jour, je me dis que si un prof de français m'a donné ce conseil, qui plus est pour un livre de Flaubert, je ne dois pas avoir de complexe à le faire !

Bref, une fois la première partie bien amorcée (le livre compte trois parties), ça y est, on est happé par l'intérêt de l'enquête, par les personnages, qui ont tous un rôle dans l'affaire, et on tourne les pages, encore et encore. Pour savoir.

Un livre addictif, ça ne fait aucun doute ! 

A la fin de la deuxième partie, on se demande s'il y a un intérêt à lire la dernière partie puisqu'on sait. Mais c'est sans compté l'habileté de l'écrivain à faire rebondir l'intrigue. Et cette troisième partie, on la dévore plus encore que la deuxième partie, on ne regarde plus l'heure, on lit, on avance, c'est un livre qui vous rend accro jusqu'au bout !

 

En résumé, un très bon polar, avec une intrigue à rebondissements et un suspens rondement mené jusqu'à la dernière page. Les flash-backs entre l'époque de l'enquête (2008) et le fameux été du crime (1975) enrichissent l'intrigue et ne cassent pas du tout le rythme du roman. Pour les fana de séries télé, l'atmosphère du livre rappelle Cold case: affaires classées (les meilleurs épisodes !).

On oubliera les lenteurs du début et un style certes agréable mais pas exceptionnel...

 

Bref, un livre que je vous recommande si vous aimez les enquêtes !

 

Vous l'avez lu ? qu'en avez-vous pensé ? 

 

 

Voir les commentaires

2013-08-23T09:31:00+02:00

Les récents coups de coeur de ma bibliothèque

Publié par Mon p'tit boudoir

C'est bientôt la rentrée, il est temps de reprendre en mains mon p'tit blog délaissé cet été ! (bientôt la rentrée mais J-1 avant MES vacances ! direction le Périgord, yes !)

 

Au cas où vous voudriez des idées de lecture, voici quelques livres qui m'ont bien plu.

 

Du même auteur, Eric-Emmanuel Schmit, qu'Oscar et la dame rose, dont je vous parlais ici, Monsieur Ibrahim et les Fleurs du Coran.

 

 

 

 

Quatrième de couverture:

A treize ans, Momo se retrouve livré à lui-même.
Il a un ami, un seul, Monsieur Ibrahim, l'épicier arabe de la rue Bleue.
Mais les apparences sont trompeuses: la rue Bleue n'est pas bleue.
L'Arabe n'est pas arabe.
Et la vie n'est peut-être pas forcément triste...

 

Ce que j'en dis:

Un petit livre qui se lit vite, très vite. Une jolie histoire, une écriture limpide, quelques touches d'humour, des personnages attachants. Eric-Emmanuel Schmit fait partie des auteurs qui ont un don, je trouve, pour écrire des livres qui font du bien alors même que l'histoire n'est finalement pas si joyeuse !

 

 

**********************************

 

 

Un livre plus tortueux, Cul-de-sac, de Douglas Kennedy.

 

 

culdesac.jpg

 

 

Quatrième de couverture:

Ce récit d'un voyage au paradis des grands espaces australiens qui vire au cauchemar éveillé est un petit bijou. Nick, héros bien malgré lui de ce thriller féroce, n'avait rien contre ce pays avant d'écraser un kangourou par une nuit sans lune. Sa rencontre avec la jeune et robuste Angie va le mener en plein coeur du bush. Au milieu de nulle part. Au sein d'un clan d'allumés coupés du monde, sans aucune route pour quitter ce traquenard. Nick, désormais, n'aura qu'une seule obsession : comprendre ce qu'il fait là et sauver sa peau. Fuir alors que toute la communauté le surveille...

291 pages en format livre de poche.

 

Ce que j'en dis:

Une histoire loufoque, un style qui peut surprendre au début et, en définitive, un livre qu'on dévore.

 

 

**********************************

 

 

Un livre qui rend paranaoïaque: Robe de marié, de Pierre Lemaître.

 

 

 

 

Quatrième de couverture:

Nul n’est à l’abri de la folie. Sophie, une jeune femme qui mène une existence paisible, commence à sombrer lentement dans la démence : mille petits signes inquiétants s’accumulent puis tout s’accélère. Est-elle responsable de la mort de sa belle-mère, de celle de son mari infirme ? Peu à peu, elle se retrouve impliquée dans plusieurs meurtres dont, curieusement, elle n’a aucun souvenir. Alors, désespérée mais lucide, elle organise sa fuite, elle va changer de nom, de vie, se marier, mais son douloureux passé la rattrape… L’ombre de Hitchcock et de Brian de Palma plane sur ce thriller diabolique.

313 pages en format livre de poche.

 

 

Ce que j'en dis: Un polar bien ficelé, un suspens intact jusqu'à la fin. A consommer sans modération !

 

 

 

**********************************

 

 

Et puis Cinquante nuances de Grey, le premier tome de la fameuse trilogie des "Cinquantes Nuances", de Erika Leonard James.

 

 

null

 

 

Quatrième de couverture:

Lorsqu’Anastasia Steele, étudiante en littérature, interviewe le richissime jeune chef d’entreprise Christian Grey, elle le trouve très séduisant mais profondément intimidant. Convaincue que leur rencontre a été désastreuse, elle tente de l’oublier – jusqu’à ce qu’il débarque dans le magasin où elle travaille et l’invite à un rendez-vous en tête-à-tête. 
Naïve et innocente, Ana ne se reconnait pas dans son désir pour cet homme. Quand il la prévient de garder ses distances, cela ne fait que raviver son trouble. 
Mais Grey est tourmenté par des démons intérieurs, et consumé par le besoin de tout contrôler. Lorsqu’ils entament une liaison passionnée, Ana découvre ses propres désirs, ainsi que les secrets obscurs que Grey tient à dissimuler aux regards indiscrets… 

560 pages pour le tome 1, 880 pages pour le tome 2 et 740 pages pour le tome 3.

 

Ce que j'en dis:

Pour mon premier livre lu en format ebook, je n'ai pas été déçue ! Passée la phase "tout le monde parle de ce livre, donc je n'ai pas envie de le lire" (mon esprit de contradiction qui ressort !), j'ai quand même voulu me faire ma propre opinion de cette star universelle des bibliothèques. Alors oui, il y a des passages (très) crus, pour ne pas dire gores, mais il n'y a pas que ça. Ce qui m'a captivée finalement, c'est l'évolution d'une relation qui semblait impossible. Alors, on tourne les pages, encore et encore, on achève le premier opus, et puis comme pour notre série télé préférée, on veut connaître la suite, alors on entame le deuxième tome, un peu lent au démarrage mais qui nous embarque une fois encore, et le voilà déjà terminé... Chouette, il y a un dernier tome à se mettre sous la dent ! Là, on le lit parce qu'on veut savoir, mais le rythme a clairement ralenti, les rebondissements sont tirés par les cheveux, mais bon, on veut connaître le dénouement quand même ! En bref, jetez-vous sur les Cinquante nuances de Grey, il vaut le détour, et à vous de décider ensuite si vous poursuivez l'aventure avec ses petits frères Cinquante nuances plus sombres et Cinquante nuances plus claires !

 

 

Et vous, qu'avez-vous lu de bien cet été ? Des titres à me conseiller ?

 

 

Voir les commentaires

2013-01-25T08:31:00+01:00

Une heure avec Oscar et la dame rose

Publié par Mon p'tit boudoir

Hier soir, j’ai passé une heure avec Oscar et la dame rose, le livre d’Eric-Emmanuel Schmitt.

 

Une heure c’est court, et pourtant, il peut s’en passer des choses en une heure de lecture. Oscar, au bout de quelques pages, j'avais déjà l’impression de le connaître, de l’avoir toujours connu, de l’avoir vu naître et grandir. J’ai souri avec Oscar, j’ai été émue avec Oscar, j’ai été en colère avec lui, et puis j’ai été triste. La fin, on la connaît, alors j’ai savouré chaque page, chaque mot, comme si c’était le dernier.

 

Ah et puis Mamie-Rose, on aimerait tous connaître quelqu’un comme elle !

 

Un livre court mais riche en émotions, une atmosphère si lourde et pourtant ponctué de tant de légèreté, une écriture épurée mais juste. Ce livre m'avait été offert par Fola pour notre swap de Noël (racontage du colis ICI) et maintenant, c'est à moi de vous le conseiller !

 

 

 

 

Voir les commentaires

2013-01-11T09:47:00+01:00

Mon top des livres pour enfants en janvier

Publié par Mon p'tit boudoir

 Voici une petite sélection de livres qui sont lus et relus en ce moment, et que je trouve intéressants en prime !

 

 

Pour commencer,   Mon premier Abécédaire, de Nathalie Belineau et Chrystelle Mekdjian, aux éditions Fleurus. Des illustrations en pâte à modeler, des lettres écrites de quatre façons différentes, des couleurs gaies. C'est le même type d'illustrations que L'imagerie des bébés, du même éditeur, que les filles aimaient déjà beaucoup.

 

abcdaire

 

 

abcdaire2.jpg

 

 

 

Lucile est abonnée pour recevoir un livre par mois à l'école, en décembre, elle a reçu Ernest et Célestine ont perdu Siméon, de Gabrielle Vincent, aux éditions L'école des loisirs. Des illustrations en aquarelle et une histoire toute douce, à l'image des deux personnages principaux qu'on peut retrouver dans d'autres albums, Ernest le gros ours un peu bourru mais au grand coeur et Célestine la petite souris orpheline et malicieuse. D'ailleurs, on a été voir le film Ernest et Célestine, je vous le conseille, ça change des films de princesses ou de super héros ! Mes deux louloutes ont beaucoup aimé, et moi aussi ! Et je vous rassure point de niaiserie ! C'est l'histoire et les dialogues qui captivent, pas le rythme des péripéties.

 

 

ernest-et-celestine-ont-perdu-simeon-21436 

 

 

 

Dans le même genre, les filles aiment beaucoup Calinours va faire les courses, d'Alain Broutin et Frédéric Stehr; éditions L'école des loisirs. Un petit ours malin et généreux, une histoire amusante, des textes bien écrits et "chantant" et des dessins riches en détails. Un livre gai, somme toute ! En quelques mots, Calinours a une pièce d'or et un panier, il va faire ses courses dans la forêt auprès des autres animaux, remplit son panier mais finalement, il revient le panier vide... mais avec une nouvelle pièce d'or, alors il ira de nouveau faire les courses le lendemain.

 

 

calinours

 

 

 

A présent un livre pour les fans de Kirikou ! Ou pour le découvrir. Kirikou et les contraires, aux éditions Milan. Des contraires illustrés à la façon "Kirikou", ce tout petit garçon facétieux, comme des mini-histoires. On parle de léger/lourd, lent/rapide, mais aussi sec/mouillé, plein/vide, assis/debout etc. Chaque terme occupe une double page, qui s'ouvre pour laisser découvrir son contraire sur le troisième volet. Un livre ludique je trouve.

 

kirikou

 

 

 

 

kirikou3.jpg

 

 

kirikou2.jpg

 

 

Dernier livre de ma sélection: Toutes les fêtes, de Pierrick Bisinski et Alex Sanders, éditions L'école des loisirs. Les filles ont plusieurs livres de cette série "Tous les..." et depuis novembre, c'est celui-ci qui revient régulièrement. Justement parce qu'on y parle des fêtes: Halloween, Noël, le Nouvel an, la galette des rois, la chandeleur... Quinze fêtes au total illustrées sur une double page. Les illustrations surprennent la première fois mais depuis quatre ans que je lis régulièrement ces livres à mes louloutes, je m'y suis habituée !

 

toutes les fetesM

 

 

fetes

 

 

Sur ce, bonne lecture !

 

 

Voir les commentaires

2012-12-17T09:36:00+01:00

Je t'aimerai toujours, quoi qu'il arrive

Publié par Mon p'tit boudoir

"Je t'aimerai toujours, quoi qu'il arrive", de Debi Gliori, un livre destiné aux quatre ans et plus (voire trois ans, mais avant quatre ans, Lucile n'avait pas trop accroché)

 

C'est l'histoire d'un petit renard qui veut savoir si sa maman l'aimera toujours, malgré ses bêtises, quoi qu'il fasse et où que soit sa maman.

 

Il y a clairement deux interprétations possibles: si l'on se base sur les étapes de l'histoire, le petit renard veut savoir si sa maman l'aimera quoi qu'il fasse. Si l'on ne tient compte que des dernières pages, on aborde sans équivoque la question de la mort. Je craignais que la fin soit un peu angoissante pour une histoire du soir (parce que c'est souvent le soir que je lis tranquillement avec Lucile), mais finalement non, Lucile mon angoissée de service est même rassurée.

 

D'ailleurs je me suis servie de ce livre quand Lucile est rentrée de l'école en me racontant que la maîtresse avait parlé des grands-parents et des parents qui meurent et qui vont dans une tombe (faudra que je demande à la maîtresse à l'occasion pourquoi elle a abordé ce sujet au bout d'un mois environ de classe !).

 

Bref, un livre qui rassure, qui parle de l'amour inconditionnel d'une maman et qui effleure le sujet de la disparition sans lourdeur.

 

 

 

 

null

 

 

 

 

Voir les commentaires

2012-12-10T06:59:00+01:00

Princesses du Monde

Publié par Mon p'tit boudoir

Un livre qui peut plaire autant aux petites filles amoureuses des princesses qu'aux mamans soucieuses de les sortir du "tout Disney".

 

Princesses du Monde, de Misstigri et Katell Goyer, ce sont 14 histoires de princesses du monde entier. De Natasha, la princesse russe, à Taia, la princesse tahitienne, en passant par Aiko, la princesse japonaise, on découvre 14 personnalités, 14 cultures, 14 destins (et 14 tenues de princesse !).

Chaque histoire tient sur une double page, avec une belle illustration.

 

Pour les 4 ans et plus je dirais.

 

Un beau livre à mettre dans la hotte du Père Noël !

 

 

 

 

 

null

 

 

 

Voir les commentaires

2012-12-03T14:45:00+01:00

La cuillère amoureuse

Publié par Mon p'tit boudoir

 

Pour inaugurer cette nouvelle rubrique (Le coin lecture), La cuillère amoureuse, de René Gouichoux et Catherine Proteaux. Une histoire tout en légèreté: qui est amoureux de la petite cuillère ?!

 

Une petite fille n'arrive pas à capter l'attention de son papa, plongé dans son journal, à la table du petit-déjeuner. Quand une petite cuillère emmène la fillette à la recherche de son amoureux...

 

Une histoire courte, qui capte l'attention et fait sourire les enfants.

 

Pour les 3-4 ans et plus. 

 

 

 

 

 

null

 

 

 

En parlant de lecture, dix nanas se sont réunies pour créer un blog Des livres et dix filles qui parle de lecture, tous types de lectures, alors n'hésitez pas à aller les voir ! Elles ont aussi une page FB: Des livres et dix filles.

 

Voir les commentaires

Girl Gift Template by Ipietoon - Hébergé par Overblog