Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

2012-10-11T06:37:00+02:00

Gratin de courgettes, champignons et parmesan

Publié par Mon p'tit boudoir

J'ai des fans de gratin à la maison et je dois dire que c'est bien pratique pour le dîner, alors j'en fais à peu près une fois par semaine.

Pour cette fois, voici la recette d'un gratin de pâtes avec courgettes, champignons de Paris et parmesan.

 

Ingrédients:

4 courgettes

Une dizaine de champignons de Paris frais (ou une boîte moyenne)

Deux oeufs

4 cuillères à soupe de parmesan

2 cuillères à soupe de crème fraîche

Des pâtes type coquillettes.

 

Préparation:

Faire cuire à la vapeur (ou à la poêle) les courgettes en dés et les champignons émincés

Parallèlement, faire cuire les pâtes

(Mixer si vous avez des récalcitrants aux morceaux ou aux légumes)

Mélanger les eufs battus avec la crème et le parmesan

Mélanger l'appareil avec les pâtes et les légumes

Mettre le tout dans un plat à gratin, saupoudrer de parmesan

Et hop, au four pour une vingtaine de minutes (thermostat 220°C environ selon le four)

 

 

 

cuisine 4379

 

 

 

Bon appétit !

 

Voir les commentaires

2012-10-10T05:50:00+02:00

A chacune sa façon !

Publié par Mon p'tit boudoir

L'éternelle activité du collage de pâtes est revenue ! Avec une variante cette année, je n'ai pas proposé aux filles que des pâtes, elles devaient coller aussi du riz et de la semoule.

 

C'était marrant de les voir gérer leur collage: Lucile est restée consciencieuse du début à la fin; Coline, en revanche, s'est appliquée à coller les pâtes, puis a déversé d'un coup riz et semoule et, au final, a donné de grands coups de mains pour faire place nette !

 

De sûr, ça les a bien occupées !

 

 

 

Lucile-et-coline 4357

 

 

 

 

Lucile-et-coline 4364

 

 

 

 

Lucile-et-coline 4360

 

 

 

 

Lucile-et-coline 4363

 

 

 

Voir les commentaires

2012-10-09T06:08:00+02:00

Les princesses sont-elles cannibales ?

Publié par Mon p'tit boudoir

Récemment, j'ai lu Cinderella ate my daughter, de l'écrivain et journaliste américaine Peggy Orenstein, un cadeau très avisé de mon amie Xavière. Si je me posais déjà des questions sur l'impact des princesses et du rose sur la personnalité de mes filles, je m'en suis posée encore plus pendant et après la lecture de ce livre ! Beaucoup d'interrogations, peu de certitudes mais quelques convictions néanmoins.

 

Y a-t-il vraiment des jeux pour filles et d'autres pour garçons ? J'entends déjà les mamans de petits garçons me dire "ah mais moi mon fils il adooore les voitures, la bagarre etc" ! Ok mais faites venir votre fils chez moi, et je vous parie qu'il va se mettre à pouponner !!! Idem pour les filles, mettez une fille raide dingue de princesses (au hasard, Lucile) dans la chambre d'un petit garçon, et pan, la voilà transformée en chevalier, superman et compagnie ! Bon évidemment, plus les enfants grandissent et plus ils vont là où on les attend, donc forcément une fille, qui a l'habitude de jouer avec des jouets de filles, choisira, si elle a le choix, les jouets qu'elle connait. Mais franchement, plus je vois le comportement de Lucile avec les jeux des garçons, et inversement, plus je vois les garçons pouponner et faire la dinette, plus je me demande à quel point l'intérêt pour les jouets est conditionné... Bien entendu, il y a  des différences dans les goûts des filles et des garçons, mais j'ai l'impression que ces différences s'accentuent selon ce qu'on propose à nos enfants. Pourquoi les pères prennent-ils peur quand les garçons veulent jouer à la poupée ou à la dinette ou faire de la danse ? les grands cuistots ou les grands danseurs sont-ils vraiment moins virils ? Pourquoi une petite fille jouant aux voitures ou au train électrique est-elle estampillée "garçon manqué" ? D'ailleurs, les enfants se mélangent bien quand ils sont tout petits, ce n'est que peu à peu que les garçons restent entre garçons et que les filles restent entre elles aussi... 

 

Une question en amenant une autre: le rose est-il une fatalité ? S'il y a du rose quelque part, Lucile choisit le rose, forcément, mais s'il n'y en a pas, elle s'extasie tout autant devant les autres couleurs. Ce qui me rassure (parce qu'on se rassure comme on peut !), c'est que même en inconditionnelle du rose, Lucile privilégie quand même les autres caractérisques par rapport à la simple couleur de ce qu'elle veut. Quant à Coline, elle n'avait pas cet attrait pour le rose jusqu'à il y a peu. Oui mais voilà, elle veut souvent faire comme Lucile... Ce que je trouve hallucinant depuis les toutes premières fois où je suis entrée dans un magasin de jouets, c'est que les jouets pour filles sont roses et ceux pour garçons bleu, orange, rouge... Aussi loin que je m'en souvienne, on n'avait pas autant de rose à notre époque et on n'en a pas souffert pour autant ! La seule frustration que j'ai eu étant enfant, c'est que je n'ai jamais eu de caisse enregistreuse !!! Mais en aucun cas je me rappelle avoir lorgné sur d'éventuels jouets roses ! De même que quand nous étions gamines, on ne s'habillait pas en princesse à chaque carnaval, sans pour autant être frustrées ! C'est bizarre ce sentiment que les filles aiment le rose et les princesses par essence, alors qu'en fait, on se rend compte que oui, le conte de fée a toujours séduit mais il occupe aujourd'hui une place très (trop ?) importante dans les pensées de nos filles.

 

J'en reviens à mes déguisements, le déguisement de princesse est-il inéluctable ? Je me suis aperçue que si je demande à Lucile en quoi elle veut se déguiser, elle répond direct: "en princesse". Mais finalement, entre son déguisement de Blanche-Neige (offert par Belle-Maman), son déguisement de princesse rose (offert par Belle-Maman) et son déguisement de danseuse de flamenco (choisi par elle, et offert par le père Noël de papa et maman...), et bien Lucile met plus souvent sa robe de flamenco ! Et l'autre jour, sur une idée de Fola, j'ai rassemblé dans un bac les vêtements d'été que j'allais jeter et j'ai proposé aux filles de se "déguiser": 1h d'essayages en tous genres. Tout ça pour dire qu'acheter des déguisements de princesse pour faire plaisir à nos filles, c'est peut-être se voiler la face, c'est peut-être nous, parents, qui interprétons à tort ce qu'elles entendent par "princesse". Leur vision de la princesse ne signifie-t-elle pas simplement qu'elles veulent se faire jolies ? et non qu'elles veulent à tout prix ressembler à des choucroutes rose-bonbon ?

Mais là je me pose une autre question: pourquoi les petites filles veulent-elles être jolies ? est-ce par un pur souci d'esthétisme ou bien pour plaire ? une petite fille ne peut-elle avoir confiance en elle que si elle est jolie et qu'on lui dit qu'elle est jolie ? et nous parents, n'encourageons-nous pas cette volonté de plaire ?

   

Le mythe de la princesse et de la beauté va-t-il cannibaliser nos filles ? Va-t-il les empêcher d'apprendre à s'affirmer autrement qu'en étant belle ?

Je serais tentée de dire oui aux princesses, mais à dose modérée, comme tout finalement ! Oui aux rêves et aux chimères qui disparaîtront petit à petit mais non au 100% princesses. Je ne pense pas qu'admirer les princesses et aimer entendre des contes de fées altèrent la personnalité de nos filles mais à condition de leur présenter autre chose, de leur montrer la diversité de notre monde et de leur raconter des histoires de tous horizons, en fait de leur prouver qu'elles existent autrement que par leur apparence.

 

Et chez vous, vous êtes à fond dans les princesses ? Vous faites la guerre aux princesses ? Ou bien vous cédez parfois mais tout freinant l'invasion du rose ?

Et les mamans de garçons, vous sentez vous polluées par les Cars, Superman et autres produits surmarketés ? Avez-vous l'impression que vos p'tits gars sont dans un carcan, qu'ils suivent une voie toute tracée ?

 

 

Voir les commentaires

2012-10-08T06:02:00+02:00

La première fois... (7)

Publié par Mon p'tit boudoir

que j'ai fait mes courses avec Carrefour Drive !

 

Ca fait un moment que j'entendais parler (en bien) du service "drive" mais il n'y en avait pas vers chez nous. Et puis notre Carrefour Market s'est lancé. J'étais sceptique, sceptique sur la dispo des produits, sur les prix. Jeff l'était encore plus. On a fait un test: j'ai rempli mon "panier" et Jeff est allé au Lidl à côté de son bureau pour acheter exactement ce que j'avais listé (marque distributeur ou discount selon les produits, même quantité etc) Et finalement, son plein lui est revenu seulement 3 euros moins cher !

Dès la semaine suivant, j'ai donc de nouveau rempli mon panier sur Carrefour Drive et j'ai commandé. Commande passée à 15h et dispo à 17h. Je pars récupérer Lucile à l'école, petit détour par le Carrefour Market, j'ouvre mon coffre, on me dépose les sacs, je rentre chez mois. Le bonheur !!!

 

C'était il y a deux semaines, j'ai donc renouvelé l'opération la semaine dernière et pareil, produits dispo, commande prête à l'heure, vite fait bien fait !

 

En plus, il y a une appli pour iPad/iPhone donc 1/on peut remplir le panier au fur et à mesure que les idées viennent (le panier est mémorisé automatiquement pendant au minimum plusieurs jours) et 2/ il y a une fonction pour scanner les produits qu'on a et qu'on veut acheter de nouveau.

 

Voilà, 100% satisfaite ! Finie la guerre pour savoir laquelle des filles tiendra les yaourts ou les biftecks, finis les cris, les filles qui courent dans tous les sens, le cerveau qui bug à force d'essayer de réfléchir tout en restant attentif à ce qui se passe dans le caddie/dans le rayon/dans le magasin, finies les petites remarques des mamies en attendant le passage en caisse... Autant j'aime aller tous les mercredis choisir mes fruits et légumes au marché, autant ça ne me manque vraiment pas d'aller au supermarché !

 

La seule mécontente, c'est Coline, qui a été déçue que "aller chercher les courses" n'implique pas de se balader dans le magasin !

 

 

 

supermarche-especes_-k7062178.jpg

 

 

 

 

Voir les commentaires

2012-10-04T06:28:00+02:00

Juste elle (2)

Publié par Mon p'tit boudoir

Passons à Lucile !

 

Piplette: elle raconte, fait des blagues, explique, commente, questionne. Pas de doute que sa langue et son petit cerveau fonctionnent à plein régime !

 

Lunatique: elle change d'humeur en un quart de seconde, elle passe du sourire à un état d'énervement démesuré sans qu'on ait le temps de dire ouf !  Heureusement, elle est quand même plus souvent de bonne humeur que d'humeur exécrable ! Mais bon, le nombre de fois où je lui dit "mais quelle mouche t'a piquée ?" !!!

 

Sensible:  Lucile c'est une sensible à tous points de vue ! Elle est touchée par les compliments et les reproches, par la tristesse ou la joie de ceux qui l'entourent, mais elle a aussi une sensibilité qui amène des réactions épidermiques ! Tous les sentiments sont décuplés avec elle ! Alors mieux vaut faire attention à ce qu'on lui montre ou ce qu'on dit !

 

Généreuse : prêter et même donner c'est inné chez elle. A tel point qu'elle ne comprend pas qu'un enfant (ou sa soeur) ne veuille pas lui prêter quelquechose ! Pour l'anecdote, plusieurs fois elle nous a dit qu'elle inviterait telle petite fille ou tel petit garçon parce que c'est le copain/la copine d'Untel. A force j'ai pensé qu'elle faisait ça pour être sûre qu'Untel vienne, mais en lui demandant "pourquoi tu veux inviter le copain d'Untel ?" elle m'a répondu "il l'aime bien donc ça lui fera plaisir", et puis après tout, c'est vrai que c'est Untel qui lui court après, donc finalement elle a raison, pas besoin d'excuse pour le faire venir !

 

Diplomate: Lucile c'est la reine de la négo !!! C'est à coups de "s'il te plaît Coline... Tu as vu, je t'ai dit le mot magique !" qu'elle arrive, parfois, à faire flancher sa soeur. Et elle n'est jamais à court d'arguments pour nous expliquer pourquoi ce qu'elle demande est pertinent. Elle a bien compris aussi qu'on obtient ce qu'on veut avec le sourire !

 

Raisonnable: depuis qu'elle est toute petite, il suffit de lui expliquer quelques fois tout au plus la raison de l'interdit (dangereux, ça fait mal, ça ne fait pas plaisir etc) et elle en tient compte. Quand elle s'énerve et part en vrille, idem, on met des mots sur ce qu'elle ressent et elle finit par se calmer. C'est une enfant, elle transgresse les interdits et nous teste, normal, oui mais on peut la raisonner, elle écoute ce qu'on a à dire !

 

N'aime pas la solitude : il faut qu'on soit avec elle quand elle s'habille, quand elle se lave, quand elle met ses chaussures; il lui faut quelqu'un pour jouer avec elle aussi. Elle est capable de s'occuper seule mais elle ne le fait que quand Coline dort ou n'est pas là ! 

 

Anxieuse: C'est une bileuse, si quelquechose l'effraie, automatiquement c'est mal au ventre, mal à la tête etc. Elle s'adapte pourtant très bien aux situations nouvelles, aux changements de lieux etc mais il faut absolument lui expliquer le pourquoi du comment. Ca m'a amusée quand en début d'année elle m'a répondu, quand je lui ai dit que c'est papa qui les habillerait et les emmènerait à l'école et à la crèche: "mais pourquoi Marie-Jo elle ne vient plus s'occuper de nous ?" avec la voix et la moue de quelqu'un de profondément inquiet !

 

 C'est Lucile, elle ne fait pas dans la demi-mesure !

 

 

Voilà, j'ai deux filles différentes mais avec en commun toutefois leur joie de vivre, leur curiosité, leur coquetterie aussi. Deux fifilles à maman et je ne m'en plains pas !

 

Je trouve ça passionnant de voir nos enfants évoluer et se forger leur caractère. Des fois je me demande ce qui va prendre le dessus en grandissant, leurs défauts ou leurs qualités ?!  D'autres fois je me demande jusqu'à quel âge ils vont garder leur naïveté, là je parle surtout pour Lucile. Avec la crèche puis l'école, elle a pris conscience qu'il y a des enfants gentils et d'autres méchants mais elle est toujours surprise qu'un enfant puisse être méchant, comme si c'était un ovni ! (d'ailleurs, si j'arrive à finir mon bouquin avant la saint-Glinglin, vous aurez droit bientôt à un article sur le rôle des princesses dans l'éducation des filles !)

 

 

 

Lucile-et-coline 4259

 

 

 

Lucile-et-coline 4257

 

 

 

 

 

Voir les commentaires

2012-10-03T06:38:00+02:00

Juste elle (1)

Publié par Mon p'tit boudoir

Longtemps je me suis refusée à comparer mes louloutes. Peur de les cataloguer, d'influencer leur personnalité, pas envie de créer de jalousie ou de complexe. Mais finalement, elles sont tellement différentes que ça en devient amusant de comparer leur caractère (pas à porter de leurs oreilles évidemment !)

 

Commençons par Coline. Il y aurait énormément à dire sur ma petite Boucles d'Or ! Je me contenterai donc de vous dépeindre les grandes lignes de son caractère.

 

Persévérante: rien ne la décourage ! Elle essaie, encore et encore jusqu'à ce qu'elle y arrive, sans s'énerver. Et si vraiment c'est trop compliqué, elle finit par demander de l'aide, pour mieux réessayer la prochaine fois ! J'admire sa persévérance, même si ça peut devenir usant ! Quand je remarque qu'elle a un nouvel objectif, il y a une partie de moi qui frissonne d'angoisse car je sais qu'elle va nous interdire de l'aider jusqu'à ce qu'elle y arrive, ce qui peut prendre plusieurs jours voire semaines ! Dans l'absolu, c'est génial, mais au quotidien, faut juste amorcer le départ/le coucher/l'habillage bien avant l'instant T, histoire qu'elle ait le temps de le faire seule.

 

Câline: Coline ne donne pas forcément des bisous et des câlins à tout le monde, en gros les personnes qu'elle câline sont ses grands-mères, son père, mais surtout sa soeur et moi. Et là les câlins pleuvent, accompagnés de gros bisous qui claquent bien. Ca peut être un câlin parce qu'elle est contente, un câlin quand elle rentre de la crèche, un câlin pour se réveiller, pour s'endormir, un câlin pour se reposer, ou tout simplement un câlin parce qu'elle en a envie. Elle nous serre dans ses petits bras ou se pelotonne dans les nôtres, avec sa chaleur, sa rondeur et son odeur de grand bébé, j'adore !

 

Constante: Avec Coline, point de surprise, elle a toujours le sourire, toujours la pêche. A de rares exceptions près, les événements extérieurs n'ont que peu d'emprise sur elle.

 

Sereine: Elle est loin d'être insensible mais elle ne se laisse pas ébranler et se rassure vite. Bien sûr elle pose des questions et a parfois besoin d'être rassurée, elle n'a que deux ans et demi après tout ! Mais ce n'est pas une anxieuse comme sa soeur par exemple. L'avenir me dira si je me trompe mais, pour l'instant, elle donne l'impression d'avoir une sorte de sérénité indéfectible, d'être sûre d'elle.

 

Indépendante: Colinette aime la compagnie mais ça ne la dérange pas de rester seule, de jouer à l'autre bout de la maison, de s'habiller seule dans sa chambre, etc. Son petit luxe depuis la rentrée, c'est de lire tranquillement dans son lit pendant une demi-heure, voire une heure, après la sieste. Et parfois son indépendance agace Lucile: "Maman, Coline elle veut pas jouer avec moi", ô malheur !!!

 

Coline, c'est aussi une petite comique, qui aime faire rire et s'amuse de tout. Avec son caractère bien trempé, son éducation n'est pas toujours de tout repos, mais c'est une petite fille au mode d'emploi facile, enthousiaste et débrouillarde. Après avoir été un bébé en or, c'est une petite fille en or, de ces enfants qui vous donnent envie d'avoir des enfants. (mais je vous vois venir, non non, pas de petit troisième en vue !)

 

 

sorties-4418-2.jpg 

 

 

Voir les commentaires

2012-10-02T05:56:00+02:00

Retour à Ok Corral

Publié par Mon p'tit boudoir

On prend les mêmes et on recommence ! C'était la troisième fois qu'on allait au parc d'attractions Ok Corral en un an, et la troisième fois avec Martine, Bernard et Théo. J'a-dore !!! J'aime ce parc et j'aime y aller avec Martine et sa p'tite famille. Parce que Martine, elle est géniale (ceux qui la connaissent ne me contrediront pas j'en suis sûre !) et parce que son p'tit mari l'est tout autant ! Sans parler de Théo et Lucile qui s'entendent super bien et de Coline qui, en toute discrétion, est en admiration devant Théo ! 

 

Ok Corral, ce sont des attractions sur le thème du far-west que les enfants peuvent faire seuls ou avec nous, et mine de rien, c'est sympa de pouvoir participer, de pouvoir s'éclater avec les gamins sans se contenter de les regarder s'éclater.

 

On n'a pas échappé à la pluie l'après-midi mais bon, ça faisait déjà plus de 5h que les loulous allaient de manège en manège quand on a capitulé, donc ça va, ils en auront bien profité ! 

 

Place au roman-photos !

 

 

sorties 4451 

 

 

sorties 4479

 

 

 

sorties 4476 

 

 

 

 sorties 4482

 

 

sorties 4417

 

 

 

sorties 4424

 

 

 

sorties 4418

 

 

 

sorties 4425

 

 

 

sorties 4432

 

 

 

sorties 4439

 sorties 4433

Voir les commentaires

2012-10-01T06:16:00+02:00

Couleurs d'automne

Publié par Mon p'tit boudoir

Pour cette photo du mois d'octobre, sur le thème "Couleurs d'automne", j'ai emmené les filles dans le champ de vigne au bas de ma rue. Les photos que j'ai faites n'ont finalement rien à voir avec celles que j'avais en tête au début mais qu'importe, il y en a plusieurs qui me plaisent dont celle-ci :

 

 

 

 

Lucile-et-coline-4304-copie-1.jpg 

 

 

 

 

Bonne semaine à toutes !

 

 

Voir les commentaires

2012-09-27T06:51:00+02:00

C'est l'heure de l'apéro !

Publié par Mon p'tit boudoir

J'ai eu ma période "piques", qui a duré plusieurs années, et là j'ai ma période "verrines" (qui dure depuis quelques années déjà ! au moins je suis constante !)

 

A vous proposer, deux recettes express et a priori bonnes (à moins que mes amis soient tellement gentils qu'ils n'aient jamais osé me dire que mes verrines étaient dégueu !!!): une verrine de tomates confites/feta et une verrine de saumon/concombre.

 

Pour 6 verrines tomates confites - feta - crackers

12 crackers par personne (type Tuc)
140g de tomates séchées ou confites
Environ six dés de feta
Origan ou basilic
Emietter les crackers
Mixer grossièrement les tomates
Emietter la feta
Dans chaque verrine, mettre une couche de crackers et une couche de tomates séchées et une couche, répartir un peu de feta émiettée puis saupoudrer un peu de basilic ou origan.

 

cuisine 3344

 

 

 

Pour 6 verrines de saumon - concombre - crème d'aneth:
1/2 concombre
2 tranches de saumon fumé
Environ 10cl de crème d'aneth (achetée toute faite ou à faire avec crème fraîche, jus de citron, aneth, sel et poivre)
Le jus d'un demi-citron
Mixer grossièrement le concombre
Couper des lanières de saumon (environ 1 cm de large sur 3 cm de long) et les mettre dans un ramequin avec le jus de citron.
Dans chaque verrine, disposer une couche de concombre, une couche de saumon et terminer avec une ou deux cuillères à café de crème d'aneth.

 

cuisine 3351

 

 

Voir les commentaires

Girl Gift Template by Ipietoon - Hébergé par Overblog