Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

2013-03-05T10:08:00+01:00

Nos enfants, on les aime comment ?

Publié par Mon p'tit boudoir

La question revient régulièrement sur Internet de savoir si on aime ses enfants de la même manière. J'ai eu envie de me pencher sur la question !

 

Lucile, je l'aime, parce que c'est ma "première", le bébé tant attendu, ce bébé qui a eu tant besoin de mes bras durant ses premiers mois, cette mini-louloute haute comme trois pommes qui me paraissait être déjà une petite fille dès ses 5-6 mois, ce n'était plus mon bébé mais ma fille, si curieuse, portant un regard interrogateur sur tout ce qui l'entourait. Elle n'a que 5 ans et elle me paraît "grande" ! Depuis toute petite, elle ne se laisse pas bercer par la vie, elle observe, questionne, élabore des hypothèses, s'inquiète, s'énerve, s'enthousiasme, s'émerveille, se rebelle. Rien n'est dans la demi-mesure avec elle ! Sa personnalité me fascine. Comment peut-elle se montrer si raisonnable et péter un câble ? Comment peut-elle être si douce, si compréhensive et, en d'autres occasions, si insolente ? Pour l'anecdote, récemment, j'ai eu droit à "c'est ma voix, je dis ce que je veux !" avec le regard-noir-qui-tue alors que je lui demandais de ne pas me parler "comme ça ! Elle a ses démons, ses peurs, elle cogite tout le temps et sur tout, alors oui, je l'ai toujours encouragée à extérioriser ce qu'elle ressentait, à dire ce qui ne va pas. Et elle ne se fait pas prier ! Lucile exprime la moindre de ses frustrations ou de ses joies. Elle me paraît si fragile émotionnellement et, pourtant, elle est capable de faire entendre sa voix sur tout, de s'affirmer, de s'imposer, de hurler ce qu'elle veut ou ne veut pas. Une personnalité énigmatique, une petite fille qu'il faut protéger mais à qui il faut aussi apprendre à mesurer ses propos et à garder son calme.

 

Coline, je l'aime, parce que c'est ma "dernière", mon bébé, un bébé qui a toujours adoré les câlins. Un bébé zen, qui ne semble pas se poser (trop) de questions, qui prend la vie comme elle vient. Le bébé a laissé place à une petite fille tout aussi sereine, une petite fille qui s'affirme sans s'énerver, ou du moins rarement. Elle est déterminée mais poursuit ses objectifs dans le calme, un peu pour nous dire que, de toutes façons, c'est comme ça et pas autrement. Elle me couvre de "Maman chérie", me bisoute et vient se blottir dans mes bras un nombre incalculable de fois dans la journée; c'est si bon ! De l'énergie, elle en a, du caractère elle en a ô combien ! Elle me rend fière d'elle, elle m'épate par son sens de l'observation, par sa détermination, elle m'agace aussi quand elle se refuse à obéir. Mais tout paraît simple avec elle. Quand je repense à Lucile au même âge, je m'aperçois que ma grande était déjà bien délicate à gérer ! Coline me rassure, je n'ai aucune inquiétude quant à son avenir ou sa relation avec les autres, je sais qu'elle saura s'épanouir.

 

Voilà, deux petites filles bien différentes, pour ne pas dire que tout oppose par leur caractère, et pourtant je les aime de la même manière. J'aime les câliner autant l'une que l'autre, j'aime m'occuper d'elles sans différence, j'aime la relation fusionnelle que j'ai avec chacune d'elle. J'ai beau chercher des situations, des contextes, je ne me trouve pas plus proche de l'une que de l'autre. J'aime ce qu'elles sont, je les aime avec l'amour d'une mère pour son enfant. L'amour que j'ai pour mes filles est différent de celui que j'éprouve pour mon mari ou mes parents. Mais mon coeur bat aussi fort pour mes deux filles, mes lèvres ont autant besoin de les bisouter l'une que l'autre, mes bras les étreignent aussi intensément. Alors, oui, je les aime de la même manière !

 

Et vous, avec vos enfants, vous avez une relation privilégiée avec l'un plutôt que l'autre ? Votre amour est-il aussi fort pour chacun de vos enfants ?

 

 

 

UNEsmokey.jpg

 

 

 

 

 

Voir les commentaires

commentaires

Beki 07/03/2013 22:37

J'aime comme tu écris et comme tu parles de tes filles!
:)
Je te rejoins sur de nombreux points. Je suis assez proches de mes filles, je les aime autant l'une que l'autre. Ma mère a fait beaucoup de différence entre ses enfants (et en fait encore), je
trouve ça terrible. Et impossible dans mon cas. Je ne m'imagine pas capable d'en aimer une plus que l'autre. Elles sont différentes, sans aucun doute, et n'ont pas besoin de moi de la même façon.
Mais je les aime immensément toutes les deux.

Mon p'tit boudoir 08/03/2013 07:10



Je n'imagine pas non plus privilégier l'une de mes filles par rapport à l'autre... Je comprends mieux ton amertume vis-à-vis de ta maman...



Nel 06/03/2013 13:23

Non, comme toi, mes enfants sont très différents: Maya est sensible, pas très démonstrative, mais fragile, très rêveuse et assez calme et qui a besoin d'être beaucoup rassurée quand au fait qu'on
l'aime. Mon Gaspar est un petit fonceur, très câlin, très bruyant, vivant et attachant. Je les aime aussi fort et j'ai avec chacun d'eux une relation différentes car, ils sont différentes, mais de
de la même intensité...

Mon p'tit boudoir 07/03/2013 22:10



Rien qu'à travers ton blog ils ont l'air trèèès différents tes loulous !!!



Aurore 05/03/2013 22:43

Oui c'est un amour inconditionnel, celui qu'on porte à nos enfants! Tellement fort... Comme tu le dis bien, je craignais aussi de ne pas aimer de la même manière la petite deuxième, le premier
étant tellement investi d'inconnu, d'idéal, de rêve, d'envie, et aussi de toute la transformation qui s'opère en nous en tant que femme... je me demandais aussi si ce serait un amour différent
parce garçon/fille... et puis non... Je les aime si fort tous les 2! Louise est encore petite mais on commence à partager beaucoup de choses, à avoir nos ptites habitudes à nous (que j'adore!). Et
Clément est si câlin, adorable, je fonds toujours devant lui! C'est bien ça,un amour tout aussi intense!

Mon p'tit boudoir 07/03/2013 22:13



C'est clair qu'on ne peut que fondre devant Clément !



severine 05/03/2013 18:30

Je crois que nous aimons tous nos enfants différemment. C'est à dire que l'on vit et exprime notre amour de manière différente. Avec des attentions, des mots ou des gestes différents ; en fonction
de ce dont ils ont besoin, de leur caractère, de leur manière de s'affirmer et d'être eux-même. Mon petit garçon va aimer que je l'écoute et fait de moins en moins de calin ; tandis que ma fillette
va aimer danser avec moi, et faire plein de bisous et des calins éclairs...
Toutefois, l'intensité est la même. Et mon instinct de protection tout aussi fort.

Mon p'tit boudoir 05/03/2013 21:06


Pour l'instant les filles demandent le même type d'attention, mais c'est sûrement parce qu'elles sont encore petites, et assez proches en âge ! J'imagine aussi que toutes les familles ne suivent
pas le même "schéma" !


Mélissa 05/03/2013 16:12

Je n'ai qu'une fille, elle a 16 ans 1/2 mais nous avons toujours été très fusionnelles, trop peut-être...elle me raconte tout, jusqu'à ces expériences amoureuses (qui n'en sont qu'au tout début
!!)et nous sommes très complices.
J'aime beaucoup la façon dont tu parles de tes filles et de l'amour que tu leur portes, sans différence, c'est l'essentiel !
Bonne soirée, bisous.

Mon p'tit boudoir 05/03/2013 21:03


C'est beau une relation fusionnelle, j'espère que j'aurai la même chance que toi et que mes filles resteront proches de moi, même a l'adolescence !


Girl Gift Template by Ipietoon - Hébergé par Overblog