Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Archives

2013-10-15T12:32:00+02:00

La Vérité sur l'affaire Harry Quebert

Publié par Mon p'tit boudoir

Il y a des livres qu'on dévore mais dont la fin nous semble bâclée, La Vérité sur l'affaire Harry Quebert, de l'écrivain suisse Joël Dicker, fait l'inverse: la première partie est limite inintéressante mais pourtant, on continue et nos efforts sont récompensés !

 

 

null

 

 

Synopsis:

 

À New York, au printemps 2008, alors que l’Amérique bruisse des prémices de l’élection présidentielle, Marcus Goldman, jeune écrivain à succès, est dans la tourmente : il est incapable d’écrire le nouveau roman qu’il doit remettre à son éditeur d’ici quelques mois. Le délai est près d’expirer quand soudain tout bascule pour lui : son ami et ancien professeur d’université, Harry Quebert, l’un des écrivains les plus respectés du pays, est rattrapé par son passé et se retrouve accusé d’avoir assassiné, en 1975, Nola Kellergan, une jeune fille de 15 ans, avec qui il aurait eu une liaison. Convaincu de l’innocence de Harry, Marcus abandonne tout pour se rendre dans le New Hampshire et mener son enquête. Il est rapidement dépassé par les événements : l’enquête s’enfonce et il fait l’objet de menaces. Pour innocenter Harry et sauver sa carrière d’écrivain, il doit absolument répondre à trois questions : Qui a tué Nola Kellergan ? Que s’est-il passé dans le New Hampshire à l’été 1975 ? Et comment écrit-on un roman à succès ? 

 

Livre paru en septembre 2012.

672 pages

 

 

Ce que j'en pense:

 

Comme je le disais, j'ai eu du mal à trouver de l'intérêt au livre pendant une bonne centaines de pages, on ne voit pas le rapport avec la choucroute (et d'ailleurs, parfois il n'y en a pas). Donc n'hésitez pas à survoler cette première centaine de pages. C'est marrant, à chaque fois que je survole le début d'un livre, je repense à mon prof de français de 4ème: je n'arrivais pas à m'intéresser à Salambô, il m'a conseillé alors de zapper les premières 80 pages au moins. Depuis ce jour, je me dis que si un prof de français m'a donné ce conseil, qui plus est pour un livre de Flaubert, je ne dois pas avoir de complexe à le faire !

Bref, une fois la première partie bien amorcée (le livre compte trois parties), ça y est, on est happé par l'intérêt de l'enquête, par les personnages, qui ont tous un rôle dans l'affaire, et on tourne les pages, encore et encore. Pour savoir.

Un livre addictif, ça ne fait aucun doute ! 

A la fin de la deuxième partie, on se demande s'il y a un intérêt à lire la dernière partie puisqu'on sait. Mais c'est sans compté l'habileté de l'écrivain à faire rebondir l'intrigue. Et cette troisième partie, on la dévore plus encore que la deuxième partie, on ne regarde plus l'heure, on lit, on avance, c'est un livre qui vous rend accro jusqu'au bout !

 

En résumé, un très bon polar, avec une intrigue à rebondissements et un suspens rondement mené jusqu'à la dernière page. Les flash-backs entre l'époque de l'enquête (2008) et le fameux été du crime (1975) enrichissent l'intrigue et ne cassent pas du tout le rythme du roman. Pour les fana de séries télé, l'atmosphère du livre rappelle Cold case: affaires classées (les meilleurs épisodes !).

On oubliera les lenteurs du début et un style certes agréable mais pas exceptionnel...

 

Bref, un livre que je vous recommande si vous aimez les enquêtes !

 

Vous l'avez lu ? qu'en avez-vous pensé ? 

 

 

Voir les commentaires

2013-10-14T09:47:00+02:00

C'est la fête du froid !

Publié par Mon p'tit boudoir

Quelques perles pour débuter la semaine avec le sourire !

 

 

En souvenir de l'été:

 

Coline devait aller à la plage avec sa mamie mais finalement n'y a pas été.

Moi: "tiens tu as gardé ton cache-tétés ?!

Coline: oui, c'est pour pas qu'on voit mes tétés.

On enlève son t-shirt.

Moi: oh le joli p'tit nombril !

Coline: je vais mettre un cache-tétés sur mon nombril, pour pas qu'on le voie !"

Presque on la croirait pudique !!!

 

 

Lucile: "Pourquoi il est corse-nu le monsieur ?"

 

 

 

On revient à ces derniers jours:

 

Lucile: "regarde Maman, j'ai les yeux brisés !" (en tirant sur les yeux pour avoir les yeux bridés !)

 

Lucile: "oh j'ai pété du coccyx" (amis de la poésie...)

 

Une dernière pour la route, toute fraîche de ce matin sur le chemin de l'école:

Lucile: "Mais c'est la fête du froid ce matin !"

 

 

Bonne journée à tous !

 

 

   

 

 

Voir les commentaires

2013-10-11T10:10:00+02:00

Mère imparfaite, et alors ?!

Publié par Mon p'tit boudoir

Depuis quelques années, les mamans avouent (enfin !) ne pas être parfaites, et je dois reconnaître que ça m'arrange bien d'appartenir à cette génération ! Le but n'est pas de botter en touche, de se dire "oh de toutes façons, je ne suis pas parfaite, mon enfant est sale et mal poli, c'est comme ça". Non non, c'est juste bon de pouvoir relâcher la pression, de pouvoir déculpabiliser !

 

- Je ne suis pas à fond dans mon boulot quand ça fait des mois que je dors 5h au mieux (entrecoupées de deux ou trois pauses "lavage de nez" ou "tétées" ou "pleurs pour je ne sais quelle raison"), et alors ? heureusement, cette période est terminée, et maintenant je râle quand je dois me lever une fois par nuit de 8h !

 

- Il y a des miettes sous la table pendant deux jours parce que je n'ai pas eu le temps (ou plutôt la flegme !) de passer l'aspirateur, et alors ?

 

- Je zappe un bain parce que j'ai fait autre chose et que je n'ai plus le temps, et alors ?(je m'arrête là dans les exemples du registre "propreté" parce que vous allez finir par penser que je suis une grosse crados !) 

 

- Je mets des chaussures à lacets à mes filles alors que la maîtresse redit chaque année "pas de chaussures à lacets !", et alors ? j'ai pas trouvé de chaussures à scratchs qui me plaisent, c'est pas la mort du p'tit ch'val !

 

- Ca arrivait que mes filles jouent une demi-heure sur l'iPad le matin au réveil, et alors ? perso, je ne suis pas opérationnelle le week-end à 6h ! Période révolue, ouf, maintenant elles se lèvent à 7h15 le week-end, alleluia... (foutue horloge interne !) Donc iPad supprimé, faut pas pousser !

 

- Je ne repasse plus depuis la naissance de Lucile (enfin si, les chemises, enfin c'est mon chéri qui se repasse ses chemises !) et alors ? celui qui a quelquechose à y redire, je lui file ma corbeille de linge à repasser !

 

- J'abandonne lâchement enfants et mari pour aller faire du sport, plusieurs fois par semaine ma bonne dame, et ce malgré les "oh non maman, je veux rester avec toi !" larmoyant de Lucile, et alors ? Pour garder sa santé mentale, rien de telle qu'une bonne séance de défoulement !

 

- Je fume et je bois ! c'est mâââl !

 

- Je suis bordelique, et alors ? Bon j'ai une limite au bazar quand même, une fois par semaine on (enfin Jeff) range tout ! 

 

- J'adore trouver des activités manuelles pour mes filles, mais je déteste jouer avec elle, et alors ? rien que de m'imaginer "faire le bébé" ou "jouer à la maîtresse", ça me donne des boutons !

 

- Mes filles traînent en pyjamas le matin le week-end. D'ailleurs, non, elles ne "traînent" pas , elles jouent dans une tenue confortable, hum...!

 

 

Oui je suis imparfaite, mais ça ne m'empêche pas de faire certaines choses "bien" quand même, enfin j'espère !

 

Oui j'aime bien donner de "bons" conseils (et surtout m'entendre dire que ça marche !) mais il faut avoir en tête qu'avant de pouvoir donner un bon conseil, j'ai galéré, tâtonné, testé maintes solutions, que je me suis triturée le cerveau pour essayer de comprendre le pourquoi du comment. Alors si la solution que j'ai trouvée pour mettre fin à une période de galère peut servir à d'autres mamans, oui, je donne le tuyau ! 

 

J'ai l'impression d'appartenir à cette génération de mamans qui relâchent la pression sur certains points, qui choquent les anciennes générations, pour mieux se concentrer sur d'autres valeurs, ces mamans qui veulent bien faire et qui s'en donnent les moyens, ces mamans qui veulent des enfants épanouis, parés pour l'avenir. On tombe facilement dans la spirale du "je peux tout concilier et tout réussir" et on se rend vite compte que c'est impossible ! Alors mieux vaut être imparfaite mais heureuse ! et avoir une maman et une épouse heureuse, c'est pas plus mal non ?

 

Et vous, grosse pression ou vous relativisez ? Sur quoi êtes-vous intransigeantes ? sur quoi vous laissez-vous aller ?

 

 

imparfaite-copie-1.jpg

 

 

Voir les commentaires

2013-10-10T09:32:00+02:00

A table !

Publié par Mon p'tit boudoir

Même si certaines semaines, c'est galère d'être inspirées pour toute une semaine, je continue à préparer mes ptits menus à l'avance !

 

Comme d'hab', je vous mets en gros ce qu'il y a dans le plat, mais si vous voulez la liste complète des ingrédients, y a qu'à demander !

 

 

Lundi midi: XXX
Lundi soir: tortilla de légumes (poireaux, carottes, champignons de Paris)

Mardi midi: XXX

Mardi soir: soupe de courgettes - haricots verts (avec une bonne cuillère de Boursin !)

 

Mercredi midi: steacks hâchés

Mercredi soir: coquillettes à la ratatouille

 

Jeudi midi: XXX

Jeudi soir: cannellonis

 

Vendredi midi: XXX
Vendredi soir: tagliatelles aux brocolis et sardines

 

Samedi midi: jambon pommes noisettes
Samedi soir: tarte ricotta-légumes (épinards et courgettes)

 

Dimanche midi: rôti de porc (pas encore décidé comment je ferai mon rôti ! si vous avez une idée d'accompagnement/recette)
Dimanche soir: soupe de potiron-panais

 

 

 

N'hésitez pas à me mettre des idées de plats en commentaire, ça m'aidera à faire les prochains menus !

Voir les commentaires

2013-10-08T07:45:00+02:00

Réformer oui, mais pas n'importe comment non de non !

Publié par Mon p'tit boudoir


Elle en aura fait couler de l'encre cette réforme des rythmes scolaires ! comme toutes les réformes dans l'éductation nationale, et comme toutes les réformes d'ailleurs !

Perso, je ne suis pas contre les réformes. Ok l'inconnu fait peur mais, des fois, ça a du bon d'aller vers l'inconnu, d'avancer. Oui mais bon, réformer à la va-vite, là je dis non !
 
Prenons l'exemple de la réforme telle qu'elle devrait être mise en place dans l'école de mes filles, en septembre 2014. La solution choisie est d'arrêter les sacro-saints "enseignements" à 15h30. Les parents qui veulent (et qui peuvent !) pourront alors récupérer leurs enfants; dans le cas contraire, les enfants auront des activités périscolaires au sein de l'école jusqu'à 16h30. Cà, par exemple, je trouve ça très bien ! Parce que je me souviens, au primaire surtout, que les fins de journée étaient dures, pour moi, et finalement c'était plus du temps de présence qu'un réel apprentissage.  Je me souviens aussi qu'à mon "époque" (j'ai eu mon bac en 1995 pour vous donner une idée !), mes correspondants allemands et anglais avaient 2 semaines de vacances en moins l'été et terminaient l'école à 15h, et ils n'étaient pas pour autant débiles !. En définitive, si les enfants pouvaient décompresser en faisant des activités sympas avec leur classe pendant la dernière heure de la journée, ben pourquoi pas !

Reste le coût de ces activités périscolaires. Vu le coût des activités extra-scolaires actuellement proposées par la mairie de ma ville (25€ par an pour le "multisports" de Coline), j'ai du mal à imaginer que ma commune va soudainement nous présenter une note salée. A mon avis cependant, le coût de ces activités dépendra des "habitudes" des communes, sachant qu'il y en a certaines où les impôts locaux sont réputés élevés et d'autres, non.
         
Concernant la demi-journée "en plus", là ça se gâte... Si je me place en tant qu'enfant, si je me remémore mon expérience perso, moi j'aimais bien aller à l'école le samedi matin parce que c'était mon papa qui venait me chercher, parce qu'on savait que ce ne serait que la matinée (donc la journée serait courte) et parce que j'avais cette impression que le temps passait super vite ! Et finalement, les quelques fois où on partait en week-end, je n'allais pas à l'école, et ça ne m'a pas empêché d'avoir mon bac ! En tant que maman, a priori ça me gênerait que mes filles aillent à l'école le samedi matin et ça m'arrangerait le mercredi matin (notamment parce que je bosse le mercredi matin et que ça me ferait une solution de garde toute trouvée !), et en y réfléchissant bien, ben le samedi matin, ce serait pas si mal, ne serait-ce que pour garder une bonne coupure en milieu de semaine. Mais je parle pour rien, dans ma ville, c'est le mercredi matin qui a été retenu. Exit la coupure de milieu de semaine... Maintenant je croise très fort les doigts pour que ce nouveau rythme ne soit pas "fatal" au capital "forme" de mes nénettes ! 
   
Bref pas si simple tout ça... Je ne parle même pas des problèmes d'organisation (pour les parents, les communes et les écoles).
 
Pour moi la réforme est bâclée et inutile, voire néfaste, dans son état actuel... Pour moi la réforme fait peur parce que des problèmes concrets n'ont pas été réglés. Etait-ce vraiment trop demander au gouvernement que de lui demander de trouver des solutions avant de voter la loi ?! J'ai l'impression que les parlementaires ont voté en se disant "on se débrouillera ensuite pour trouver des solutions" ou aussi "on verra bien ce que ça donne". Je trouve ça minable en fait... Peut-être qu'on ferait bien de regarder chez nos voisins qui SAVENT réformer, qui savent ficeler leur réforme
avant de vouloir les appliquer.

 
Et vous, vous en pensez quoi de la réforme ? elle est déjà mise en place dans l'école de vos enfants ?


 

reforme.JPG

Voir les commentaires

2013-10-07T09:01:00+02:00

Pots à crayons [DIY express !]

Publié par Mon p'tit boudoir

Une petite activité qui a bien plu aux filles: fabriquer leur propre pot à crayons. Je me suis encore inspirée d'une activité proposée sur le site Tête à modeler.

 

Matériel nécessaire:

 

- des rouleaux en cartons (genre essui-tout, pq...)

- une feuille de papier coloré

- un CD (dont vous ne vous servez plus, évidemment !)

- de la colle, des ciseaux.

 

Comment faire:

 

Découper une bande de papier de la largeur du rouleau plus 1cm.


Encoller le rouleau de carton. Puis coller le papier sur le rouleau en laissant dépasser 1cm de papier à l'une des extrémités.

Faire des entailles aux ciseaux dans le surplus de papier à l'extrémité du rouleau.

Découper puis coller un rond de papier sur le cd.

Encoller les franges de papier et coller ces franges sur le CD.

 

 

Et voilà le résultat :

 

 

potspois.jpg

 

 

 

Y a moyen de faire plus joli, par exemple en mettant plusieurs rouleaux de hauteurs différentes mais hier, le but était de ne pas y passer la journée ! 

 

 

Bonne semaine à tous !

 

 

Voir les commentaires

2013-10-04T13:57:00+02:00

Tableau des points: le bilan !

Publié par Mon p'tit boudoir

Après six jours d'utilisation du tableau des points rouges et verts pour punir ou récompenser les filles, le bilan est positif, même très positif !

 

 

Comme je l'avais expliqué ICI, dimanche dernier, on a mis en place ce tableau pour faire passer aux filles quelques mauvaises habitudes, après l'échec de mes solutions habituelles (expliquer/se fâcher/mettre au coin). Un point rouge à chaque dérogation à la règle et un point vert pour récompenser (un point vert après un repas sans être levée de table pour Lucile par exemple, un point vert après une demi-journée sans remettre en cause mes demandes, etc)

 

 

reglesdevie.jpg

 

 

Pour Lucile, quatre catégories:

 

- ne pas taper Coline: parce que non, Coline n'est pas un défouloir après une journée d'école et qu'aussi énervante puisse être la petite soeur, nul besoin de taper pour se faire entendre ! Lucile a eu des points rouges les premiers jours mais rapidement, cette habitude qui durait depuis la rentrée est passée. On n'est pas à l'abri d'une rechute mais pour l'instant au moins, cette période de main leste semble lui être passée !

 

- rester à table: parce que non, on ne se lève pas de table toutes les 5 minutes, aussi pertinent soit le motif invoqué ! Là le tableau a joué pleinement son rôle: Lucile a pris conscience du nombre de fois où elle voulait se lever de table. Au début, elle essayait quand même un "je peux me lever pour te montrer..." NON !!! tu me le montreras après le repas... Et au fil des repas, elle n'essayait même plus ou, du moins, allait pour se lever et se rasseyait aussi sec !

 

- rester tranquille sur le canapé: parce que non, le canapé n'est ni un trampoline ni un tatami ! Là aussi, la sanction du point rouge lui a fait réaliser que c'était trop souvent... L'habitude semble être passée.

 

- obéir à Papa et Maman: parce qu'il y a des sujets (qu'elle connaît très bien) où la contestation n'est pas de mise ! Quand c'est l'heure d'aller se reposer, inutile de râler/traîner, on monte ! nan mais ! Parce que répéter cent fois par semaine la même chose, c'est usant ! Là encore, le tableau a porté ses fruits: au pire j'avais un début de contestation, je menaçais d'un point rouge, "parce que c'est marqué dans le tableau 'on obéit à Papa et Maman'". Je craignais que cette catégorie soit trop vaste mais au contraire, ça a permis de lui faire prendre conscience de toutes ces petites choses qui sont non négociables: quand on monte dans la voiture, on s'assied dans son siège et APRES on raconte sa vie, quand c'est l'heure de passer à table, je ne dois pas avoir à le répéter 10 fois etc. Bien évidemment, ce sont des choses que j'ai déjà expliquées maintes et maintes fois auparavant ! donc là, la menace du point rouge évite de passer par la case "je me fâche/je crie".

 

 

Pour Coline, trois catégories:

 

- obéir à Papa et Maman: comme pour Lucile, exit le "non j'ai pas envie/je veux pas". Il y a des choses pour lesquelles elle n'a pas le choix. Quand c'est l'heure de mettre ses chaussures, on les met, point !!! Je pensis que Coline était un peu petite pour ce système de tableau mais pas du tout ! elle a bien compris le principe et répète plusieurs fois par jour "tu as vu, je suis sage" ! lol 

 

- ne pas sauter sur le canapé: idem, cette mauvaise habitude est en sérieuse perte de vitesse !

 

- descendre sans faire de bruit le matin: là, c'est un cuisant échec pour le tableau !!! Systématiquement, je suis obligée de monter chercher Coline parce qu'elle ne veut pas descendre seule ni avec Jeff. Le point rouge n'a strictement rien changé... Pour l'instant je peux, mais quand j'aurai trop de boulot pour quitter mon pc ne serait-ce qu'une minute, ben faudra bien qu'elle descende... J'ai beau lui expliquer dans la journée ou au coucher qu'il faut descendre sans réveiller Lucile, qu'en semaine je ne peux pas sortir de mon bureau sinon je vais mal faire mon travail, etc, elle acquiesce, me dit qu'elle comprend, mais c'est rebelotte le lendemain matin. Le matin, je n'aime pas la voir pleurer ou devoir me fâcher mais là, je ne vois plus de solution. Si vous avez un conseil ou une astuce à me donner pour qu'elle sorte de sa chambre seule ou avec son père en semaine et pour qu'elle ne beugle pas des "Mamââân" en pleurant et en réveillant tout le monde le week-end, je prends !

 

Bref, on va laisser le tableau encore en place une semaine, histoire de consolider les acquis, et puis on le rangera, pour le ressortir quand ce sera nécessaire. Je ne m'imagine pas fonctionner avec ce tableau tout le temps et pour tout, mais je dois dire que, pour des petits problèmes ponctuels, il a été très efficace ! Reste à savoir combien de temps les bonnes résolutions dureront une fois le tableau retiré ! 

 

Sur ce, bon dimanche à tous !

 

 

fingers1.jpg 

 

 

Voir les commentaires

2013-10-02T11:00:00+02:00

Quand...

Publié par Mon p'tit boudoir

Humeurs du jour, bonjour !

 

 

Quand je sors de mon cours de vélo-cardio (RPM pour les intimes !):

 

 

 

 

Quand Coline me montre son dessin en ayant ajouté un énième détail et en m'ayant dit pour la énième fois: "il est encore plus magnifique hein ?"

 

 

image

 

 

Quand on est à la veille d'un entretien décisif pour mon chéri:

 

 

image

 

 

Quand je réussis un niveau de Candy Crush après 50 essais (environ):

 

 

 

 

 

Bon mercredi à tous !

 

 

Voir les commentaires

Girl Gift Template by Ipietoon - Hébergé par Overblog