Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Archives

2013-06-28T09:53:00+02:00

New York, bons plans shopping et restaurants

Publié par Mon p'tit boudoir

Un bon plan est quelquechose de très subjectif mais voici quand même les adresses de boutiques et de restaurants qui nous ont plu par leur rapport qualité-prix.

 

Les restaurants:

 

Café Duke: un self-service en plein Soho, idéal pour le midi. On y trouve tout: des burgers, des paninis, des sushis, des salades de crudités, des muffins et autres pâtisseries, des salades de fruits etc.

 

 

duke

 

 

AppleBee's: on a pris un petit-déjeuner dans celui de Times Square mais il y en a d'autres un peu partout dans New York. Des pancakes à tomber, avec des fruits rouges (fraises, mûres et myrtilles) et de la chantilly (et du sirop d'érable, of course). Vue la qualité du p'tit-déj, je n'ai pas de mal à penser que le reste de la carte doit être plus bien.

 

 

applebees

 

 

Blue Smoke: sur la 27ème rue, entre Park Avenue et Lexington Avenue. Un restaurant parfait pour le soir, un bon repas en musique. Il y a aussi une salle de jazz, pas testée néanmoins.

 

 

bluesmoke2

 

 

bluesmoke

 

 

Buffalo Wild Wings: Il y a en a plusieurs, on a été à celui de Brooklyn, sur Flatbush Avenue. Le petit plus: on compose son burger soit même (enfin on choisit sur la carte, le burger est ensuite préparé en cuisine) et la note n'est pas douloureuse ! 

 

 

buffalo

 

 

buffalo2

 

 

Benvenuto Café: un restaurant classique mais avec une terrasse très agréable. Il se situe en face de Madison Park Square, sur la 23ème rue. Certes moins "branché" que d'autres, mais dans le quartier de Flatiron, il faut croire que c'est un luxe de manger assis ! Une bonne carte, de bons burgers et une addition tout à fait correcte.

 

Evidemment, il y a les coffee shops, un peu partout, très pratiques pour prendre un bon petit-déjeuner rapidement, ou pas.

 

 

Les boutiques:

 

Abercrombie & Fitch: déjà, vous êtes accueillis par un beau et charmant jeune homme torse nu. Rrrrr...! La boutique est résolument "d'jeuns" (musique à fond, lumière sombre genre boîte de nuit) mais la clientèle est de tous âges. Trois étages de vêtements pour hommes et femmes, des couleurs à tomber, c'est flashy mais de bon goût, il y a du moins flashy aussi, les coupes sont parfaites, et les prix tout à fait abordables (et avec le taux de change, ça devient carrément raisonnable, par exemple un t-shirt à 23€). Bref, une boutique incontournable sur la 5ème Avenue (vers les 57ème ou 58ème rues).

 

 

abercrombie

 

 

Levi's: un autre incontournable ! Il y a plusieurs boutiques, je suis allée à celle de Soho mais j'ai eu l'impression que les prix étaient finalement les mêmes dans toutes les boutiques de l'enseigne. Hors promo, les jeans sont à 60€ et il y avait des jeans à 50%, soit 30€.

 

Duane Reade: un drugstore comme on les aime ! on y trouve tout et à petits prix ! que ce soit pour les cosmétiques ou la parapharmacie, il y a tout ce dont on peut avoir besoin: des produits de maquillage, des crèmes pour le corps, les cheveux, les mains, le visage, les ongles, mais aussi des gammes de vernis à gogo (faut dire que les Américaines, quels que soient l'âge et la classe sociale, portent du vernis coloré et le nailart est tout à fait banalisé aussi). Accessoirement, on y trouve aussi des produits pour la maison et des rayons alimentation. Il y a beaucoup de drugstores à New York mais c'est vrai que cette enseigne a une offre particulièrement importante, ce qui est bien pratique quand le voyage est court !

 

 

 

TopShop, Desigual, Old Navy et Gap qui m'ont bien plu aussi. Notamment le Gap Kids, où on peut trouver des tenues sympas pour les petits à des prix pas plus élevés que H&M en France. Il y a plusieurs boutiques Gap, on a fait celle de la 5ème Avenue en descendant, après le Flatiron Building.

 

 

M.A.C. En fan de cosmétiques, je ne pouvais pas ne pas aller dans une boutique M.A.C. ! A éviter cependant la boutique de la 5ème Avenue, trop de monde, on ne peut rien voir. Il y a d'autres boutiques, notamment celle dans Soho juste à côté des grands magasins Bloomingdales. Une vendeuse adorable qui m'a donné de bons conseils pour appliquer le blush, elle a pris son temps, ça fait plaisir. Les pinceaux restent chers mais le maquillage est plus abordable (comptez 12€ pour un blush par exemple; je précise que les deux blushes que j'ai pris sont de très bonnes qualité, tant par la pigmentation que par la tenue, donc ça vaut le coût/coup).

 

 

 

27062013-IMG 1058

 

Les blushes M.A.C. avec le rose Dollymix et le pêche Pinch Me

 

Petite déception en revanche pour le Sephora de la 5ème Avenue: le magasin est beau mais les testeurs sont en fin de vie, tout secs, il y a beaucoup de produits en rupture de stocks, et finalement, à part deux marques, ce n'est pas le bon endroit pour dénicher des produits qu'on n'a pas en France. Néanmoins, encore et toujours grâce au taux de change du dollar, certains produits qu'on trouve un peu chers en France deviennent abordables. Par exemple, la palette Naked Basics d'Urban Decay, vendue 23-25€ en France, se retrouve à 17€ (d'ailleurs si je trouve le temps, je vous en reparlerai !).

 

 

27062013-IMG 1062 

 

La fameuse Naked Basics d'Urban Decay, avec ses tons neutres des plus clairs au plus foncés

 

Parmi les produits qui valent vraiment le coup au niveau qualité/prix, je retiens:

- les vernis, des tonnes de nuances, le plus dur c'est de choisir ! J'ai retrouvé les marques OPI et Essie, qui sont dans les 5€ contre 13€ en France. Il y a aussi la marque Sephora by OPI qui est extra, de très bonne qualité et avec une gamme de teintes intéressantes.

 

 

 

27062013-IMG 1055

 

De gauche à droite: Essie teinte Mademoiselle; OPI: Samoan Sand; Sephora by OPI: Cover me in Petals; OPI: Pink Flamenco et Kennebunk-Port; .

 

- les soins Essie, en particulier le "Millionails", trèèès efficace sur les ongles dédoublés combiné avec la base "Grow stronger".

 

 

27062013-IMG 1057 

 

Essie: le soin Millionails, la base Grow Stronger (favorisant la repousse) et le top coat No Chips ahead (anti-écaillement)

 

- la marque Burt's Bees, très bon marché, efficace et agréable à utiliser, notamment le Lemon Butter Cuticule Cream. Cette marque à la particularité d'être composée d'ingrédients 100% naturels et de ne pas utiliser les tests sur animaux.

 

 

27062013-IMG 1063

 

La crème pour les ongles et cuticules Lemon Butter Cuticule Cram, de Burt's Bees, et un kit de la marque: crème désincrustante à la camomille, baume pour les mains, crème pour le corps au lait et au miel, baume pour les lèvres à la cire d'abeille, à la vitamine E et à la menthe poivrée et crème pour les pieds à la noix de coco. Pratique ce kit en format voyage pour essayer les différents produits de la marque !

 

- les soins pour le corps et cosmétiques des drugstores

 

 

27062013-IMG 1059

 

Le mascara waterproof Lastblastvolume, de Covergirl

 

 

 

27062013-IMG 1064   

 

Les crèmes pour les cheveux Curly Meringue (qui sent bon la meringue !) et le Curl enhancing smoothie, deux crèmes de soins spéciales cheveux bouclés, qui hydratent, redonnent un peu d'éclat aux cheveux et limitent les frisottis. Des crèmes comme ça il y en a pour absolument tous les types de cheveux, pour des prix allant de 5 à 15 euros environ

 

 

 

27062013-IMG_1066.jpg

 

La crème de jour indice SPF15 (ou 30 et 50 si vous avez besoin d'un indice fort) de Cetaphil, une marque que j'ai longtemps utilisée quand je faisais de l'eczéma au visage et que ma dermato m'avait recommandée. Et puis une crème pour les mains à la mangue et à la papaye (il y avait une quinzaine de parfums différents !)

 

 

Et la Johnson Baby Oil, une huile pour les bébés et enfants, transparente, qui hydrate sans laisser de film gras. Les filles adorent ! 

 

 

A voir, pour le plaisir, l'Apple Store et son entrée en cube de verre, sur la 5ème Avenue, juste en dessous de Central Park. Par exemple, un iPhone 4 débloqué coûte 90€ moins cher qu'en France, pas négligeable !

 

apple

 

 

 

Et pour les enfants, un petit tour au FAO Schwartz s'impose. Pour l'anecdote, Lucile me réclame depuis cet hiver un stick pour les lèvres "comme Nina" (=fruité), et dans ce grand magasin, un rayon entier de sticks à lèvres pour enfants ! Maintenant Lucile peut frimer avec son stick à la pastèque ! lol Je vous rassure il y  d'autres choses que des sticks ! des bonbons à profusion, un stand de Muppets, des peluches, des rayons dédiés aux poupées et à leur bien-être (!), un grand rayon de déguisement, des accessoires pour s'habiller (ou plutôt se déguiser) comme une Little Miss Beauty (Lucile aurait été folle en voyant tout ça mais non, je suis malgré tout française et pas américaine, hum). Il y a évidemment des rayons immenses pour garçons mais je ne m'y suis pas attardée. Bref, à voir !

 

 

fao1

 

 

fao2

 

 

fao3

 

 

Voilà pour l'essentiel ! Evidemment, il y a plein d'autres produits d'aussi bonne qualité que ceux que j'ai choisis, plein d'autres produits différents aussi, mais bon, comme chacun le sait, il faut bien se limiter un minimum !!!

Et s'il y a un produit dont vous voulez que je vous parle plus en détails, n'hésitez pas à me le dire !

 

 

Bonne fin de semaine à tous !

 

Voir les commentaires

2013-06-24T21:22:00+02:00

Quand la complicité est là...

Publié par Mon p'tit boudoir

mon coeur de maman fond !

 

Comme tous les jours après l'école, les filles veulent se baigner. Oui mais moi, aujourd'hui, je n'avais pas envie ! Il faut savoir que Lucile a repris son assurance dans l'eau mais Coline met plus de temps, donc en gros, il faut toujours lui donner la main. Forcément quand je leur ai dit que je ne me baignais pas, Coline a eu son petit regard paniqué, partagée entre envie de se baigner et crainte d'être "seule". Lucile s'est empressée de la rassurer, de lui dire qu'elle serait là, mais j'étais sceptique que Coline aille dans la piscine sans moi.

 

Finalement, Coline a fait confiance à sa soeur, et Lucile s'est occupée de sa petite soeur comme une vraie maman poule, avec les gestes et les paroles qui rassurent.

 

Et moi, je regardais tout ça, amusée et émue à la fois.

 

 

24062013-IMG 1039

 

 

24062013-IMG 1029

 

 24062013-IMG 1031

 

 

24062013-IMG 1043

 

 

24062013-IMG 1025

 

 

24062013-IMG 1040

 

 

24062013-IMG 1050

 

 

 

24062013-IMG 1052

 

 

 

 

Voir les commentaires

2013-06-20T21:30:00+02:00

New York, carnet de voyage

Publié par Mon p'tit boudoir

Nous voilà revenus de notre courte escapade new-yorkaise !

 

Je me suis beaucoup inspirée des récits trouvés sur Internet pour préparer notre voyage, je vais donc essayer à mon tour d'être assez précise, pour que cette belle expérience puisse éventuellement servir à certains.

 

Mercredi 12 juin. Passage de la douane, beaucoup plus rapide que ce que je pensais. Néanmoins, pensez à imprimer le récapitulatif de votre autorisation Esta car, contrairement à ce qu'indique le site, il faut présenter le papier à la douane et pas seulement donner le numéro de l'autorisation (site de l'Esta: https://esta.cbp.dhs.gov ). On récupère ensuite les bagages, prend un taxi et arrive à notre appartement. Comme beaucoup me l'avaient suggéré, on a réservé par AirBnB, nickel ! L'appartement est conforme à la description et aux commentaires. On a choisi d'être dans le quartier d'Astoria, dans le Queens. Un quartier bien moins cher que Manhattan, bien desservi par le métro et qui nous amenait dans le centre de Manhattan en une vingtaine de minutes. Ce n'est pas un quartier luxueux mais tout à fait sûr et calme. Voilà, on balance nos valises à moitié pleines dans l'appartement et on file à Manhattan ! Il est 16h. En quelques stations de métro on se retrouve au bas de Central Park, sur la fameuse 5ème Avenue. Immersion immédiate ! Des gratte-ciel à s'en tordre le cou, la foule de touristes et de New-Yorkais, les boutiques de luxe, les boutiques tendances. On descend un peu aller récupérer quelques rues plus bas nos "New York Explorer pass" qui nous donneront accès à trois attractions de notre choix pendant notre séjour. Ensuite, petit détour pour voir le buiding du groupe dont dépend ma boîte puis passage à Times Square, avec ses multiples écrans géants publicitaires. Ca fait une dizaine d'heures qu'on n'a pas mangé, alors on s'arrête dans un restaurant au pif. Au menu, un bon cocktail, un bon burger mais des frites cuites dans une huile certainement rance, dommage ! M'enfin les serveurs sont sympas, de bonne humeur, et nous aussi ! Tout le long du séjour, ça nous a marqué la gentillesse des Américains, que ce soit dans les boutiques ou les restos, ou simplement les Américains que l'on croisait et qui n'attendaient même pas qu'on leur demande un renseignement pour venir nous aider à trouver notre chemin. Après le repas, on décide d'aller admirer le coucher de soleil du haut du Rockfeller Center. Là, 15 minutes de queue pour obtenir notre ticket malgré l'avantage coupe-file de notre NY pass. Ensuite, il aurait fallu attendre encore 40 minutes pour accéder aux ascenseurs, du coup, il aurait fait complètement nuit quand on serait arrivé en haut. On rebrousse chemin, tant pis, on retentera notre chance un autre jour, avec un timing moins serré. Voilà, fin de cette première demi-journée, on en a plein les jambes !

 

 

NY-4-2

 

 

Times Square:

 

NY-8-2

 

 Jeff sur grand écran !

 

NY-7-2

 

 

NY-9-2

 

 

NY-6-2

 

 

NY-14

 

NY-10-2

 

 

Jeudi 13 juin. Réveil à 5h pour moi et 6h pour Jeff, le décalage horaire a eu raison de notre fatigue ! 7h30, petit-déjeuner dans le coffee shop au coin de la rue. Temps mitigé, on décide donc de reporter la visite des plus beaux sites et on opte pour une journée shopping ! Direction Soho puis la 5ème Avenue. La pluie s'en mêle. Shopping non stop ou presque de 10h à 19h, inutile de vous dire qu'on avait mal de partout tellement on a arpenté de rues ! Je reviendrai sur cette journée dans un prochain article. Jeudi soir, il pleut des cordes, on ressort cependant pour dîner avec ma copine Julie et son mari (qui sont à New York en même temps que nous, le monde est décidément bien petit !) au restaurant Blue Smoke, dont je vous reparlerai aussi.

 

Vendredi 14 juin. Réveil à 7h30, y a du mieux (même si en s'étant couché à plus de minuit, j'aspirais à une petite grasse mat' !). Il ne pleut plus mais le temps est encore moyen. On opte pour un tour en bus qui va nous emmener aux principaux points d'intérêt du centre et sud de Manhattan pendant 2h30 environ. On est un peu en avance pour le tour en bus alors on en profite pour faire un petit-déjeuner copieux chez Applebee's avec pancakes pour moi et omelette et bacon pour Jeff (j'en reparlerai dans mon article sur les bons plans shopping et restos). Le tour en bus se fait entre éclaircies et légères averses. Le circuit nous permet d'avoir un aperçu rapide et de voir les quartiers qu'on voudra refaire. Retour à 13h. On n'a pas encore faim et le temps est dégagé, alors on saisit notre chance pour monter en haut du Rockfeller Center, le Top of the Rock. Pas trop de queue cette fois, l'organisation est bien huilée. On se retrouve en quelques secondes au 67ème étage de la tour. Vue panoramique sur tout Manhattan, c'est beau, c'est impressionnant. Les voitures paraissent minuscules, les rues sont si rectilignes... Déjà 15h. Nos ventres commencent à crier famine. Pour aller plus vite, on prend le métro jusqu'au Flatiron District, où se trouve le fameux building appelé Flatiron du fait de sa forme en fer à repasser. On avait deux adresses pour déjeuner le midi mais une queue monstre pour l'un (Shake Shack) et l'impossibilité de trouver une place assise pour l'autre (Eataly) nous amènent à un troisième restaurant au pied du Flatiron. On n'en est pas encore lassé, on se reprend un bon gros burger ! Il est 17h, on a retrouvé un peu d'énergie pour descendre une portion de la 5ème avenue (celle qui longe le Flatiron) qu'on n'a pas encore faite. On en profite pour faire encore un peu de shopping ! 20h, retour à l'appartement, fondus !!!

 

 

Le vertigineux Empire State Building:

 

NY-2

 

 

Le Flatiron Building:

 

NY-3

 

 

Un bus scolaire, comme à la télé ! lol

 

NY-4

 

 

 

NY-5

 

 

Oh ! Chips !

 

NY-5-2

 

 

 

 

NY-6

 

 

Vue sur Central Park du Top of the Rock:

NY-7

 

 

Vue sur l'Empire State du Top of the Rock:

 

NY-8

 

 

Samedi 15 juin. Réveil 7h45, ça continue de s'améliorer ! Direction le Pier 83 pour une croisière autour de Manhattan. Un coup pour rien, la croisière qui part à 10h30 est complète, il faut revenir. Là je suis fatiguée rien qu'à l'idée de devoir refaire l'aller retour: une immense rue et 20 minutes de marche pour aller du Pier 83 au métro le plus proche. Mais bon pas le choix, on reprend donc le métro pour rejoindre Central Park. Le soleil s'est installé, temps idéal pour aller flaner dans ce parc gigantesque. Un parc qui comprend notamment une fête foraine, des terrains de base-ball et évidemment des kilomètres de sentiers (bétonnés) pour se promener, à pieds, à vélos, en calèche ou en courant (pour les New-Yorkais, pas les touristes !). Du parc on voit tous les buildings environnant, c'est magnifique. Après une heure de promenade, il est temps de rejoindre le Pier 83, cette fois on a déjà les tickets. 13h30, départ de la croisière qui, en 2h, fera l'aller-retour de toute la moitié sud de Manhattan, avec un crochet par la Statue de la Liberté. Etonnamment, le bateau n'est pas plein, je dirais même presque vide, ce qui fait qu'on peut changer de siège au gré des paysages à observer, nickel ! 15h, retour au quai. On décide alors de faire les derniers achats qui nous manquent, donc direction l'Apple Store et Abercrombie & Fitch sur la 5ème avenue.

 

 

Central Park:

 

NY-10

 

 

NY-11

 

 

La nouvelle tour qui remplace le World Trade Center, et vue sur le Financial District (Wall Street):

 

 

NY-11-2

 

 

La Statue de la Liberté, fidèle au poste !

 

NY-12

 

 

Le pont de Manhattan:

 

NY-12-2

 

 

Une usine sur Brooklyn:

 

NY-13

 

 

 

 

Dimanche 16 juin, notre dernier jour. On commence par une messe à Harlem, sur la 116th Street entre la 5e et la 6e Avenue. Beaucoup d'églises sont déjà pleines. Sur les conseils d'une paroissienne, on arrive à entrer dans la Neboh Baptist Church. Une église bien moins grande que les autres, plus intime finalement, c'est pas plus mal. 20 dollars par personne quand même pour assister à la messe ! Les locaux sont assis en bas, les touristes en haut. De là-haut, on a un sacré spectacle ! Les chants gospel s'enchaînent, tout comme les discours enflammés du pasteur. Les locaux sont littéralement habités par les chants et discours, ils chantent, lèvent les mains vers Dieu, dansent, applaudissent, rien que ce spectacle vaut de l'or !!! Rien à voir avec nos messes... Les propos sont pleins d'empathie et de pensées positives, c'est émouvant et ça booste en même temps ! On est restés 2h, ensuite c'était un peu répétitif et on avait encore un pbon programme pour le reste de la journée. 13h, cap sur Brooklyn. Notre dernier burger chez Buffalo Wild Wings. La déco et l'ambiance sont 100% clichés: des photos des pompiers lors des attentats du 11 Septembre, des photos de base-ballers célèbres, des grands écrans partout qui diffusent du sport. Encore et toujours des serveurs souriants et aimables. On longe ensuite la Flatbush Avenue (sans intérêt particulier) en direction du pont de Brooklyn. Finalement on choisit de rejoindre Manhattan par le pont de Manhattan, parallèle au pont de Brooklyn, pour pouvoir observer ce fameux pont justement. Une traversée superbe de l'East River. Le pont surplombe Chinatown, avec des "street art" qui comblent un peu ma frustration de ne pas avoir pu en voir à Brooklyn. On arrive en plein Chinatown. Autant j'avais aimé il y a 20 ans, autant là, toutes ces Chinoises qui m'accostent pour me vendre un sac ou des bijoux, tous ces touristes qui se bousculent, ça me gonfle ! Voilà la journée terminée, on prend une dernière fois le métro pour revenir à notre appart' et faire les valises (pleines à craquer, on avait bien fait de partir "léger" !).

 

 

 

 

NY-15 

Mosaïque dans le métro à Harlem:

 

 

photo4-copie-1.JPG

 

 

Vue sur le pont de Brooklyn et Manhattan du pont de Manhattan:

 

NY-16

 

 

"Street art" sur les toits de Chinatown:

 

NY-17

 

 

Et voilà, on n'a pas vu passer ces cinq jours ! mais on était bien contents de retrouver nos louloutes ! (et elles aussi d'ailleurs !)

 

 

 

Voir les commentaires

2013-06-07T09:30:00+02:00

Plage, piscine... trop dure la vie !

Publié par Mon p'tit boudoir

C'était le risque, reprendre la lecture et passer mes soirées plongée dans mes bouquins, ce n'était pas compatible avec la publication de plusieurs articles par semaine sur mon petit blog ! Va falloir que je trouve un juste équilibre !

 

Il n'empêche que j'ai plein de petites choses à vous montrer, donc je le fais sous le format "bits & pieces", très pratique !

 

Voici donc des petits moments qui ont marqué ces 10 derniers jours:

 

 

image (3)

 

 

Colinette en pleine escalade de toboggan. Ce mercredi-là Lucile était chez une copine, la sortie au parc a donc eu une autre saveur. Je ne dirais pas que Coline s'est ennuyée, non, mais je ne l'ai pas entendu éclater de rire, ça c'est sûr !

 

 

image (4)

 

 

 Clafoutis aux fraises, trop bon ! D'un côté ça fait mal au coeur de sacrifier de bonnes fraises, mais d'une autre côté, c'est tellement bon !

 

 

image (5)

 

 

 

Le chèvrefeuille est en pleine floraison ! C'était une des plantes du jardin de mes parents que je préférais quand j'étais gamine (et il y en avait des fleurs, arbustes et plantes diverses et variées !) Forcément, ça a une connotation agréable quand je passe à côté et que je sens ce parfum que j'adore.

 

 

image (6)

 

 

Trop facile de faire de la balançoire assise, debout c'est mieux ! (Lucile a la bouche ouverte mais elle ne crie pas, elle "chante" et fait son "spestacle" !)

 

 

image (7)

 

 

Moi by Coline ! Une belle Madame Patate ! lol

 

 

image (8)

 

 

Mes louloutes, tout simplement, en pleine séance de câlins musclés.

 

 

image (9)

 

 

En route pour la plage de la Garonne, au Pradet.

 

 

image (10)

 

 

Idem.

 

image (13)

 

 

"Mon homme fait le pitre", version Jeff.

 

 

image (11)

 

 

"Mon homme fait le pitre", version le chéri de Martine !

 

 

image (12)

 

 

 Théo se fait la malle ! (enfin merci maman pour le dernier mètre !!!)

 

 

image (15)

 

 

Troisième et dernier jour de puces ! On (enfin, Jeff) va enfin pouvoir s'attaquer au rangement du garage ! (et accessoirement on s'est mis quelques centaines d'euros dans la poche !)

 

 

photo 1

 

 

En route pour la plage des Sablettes cette fois, à La Seyne. Traversée en bateau pour 1€ ! On évite les bouchons en voiture et ça amuse les enfants ! 

 

 

photo 2

 

 

 

Une belle plage de sable (avec des bons petits bars/resto derrière...)

 

 

photo 4

 

 

 

Colinette n'a pas voulu s'approcher de l'eau, vous comprenez, elle a un "gros bobo" (=une ampoule)

 

 

photo 5

 

 

Et voilà une fin de journée difficile ! (et ça y est j'ai pris mon premier bain ! )

 

Bonne fin de semaine à tous !

 

 

 

Voir les commentaires

2013-06-07T09:25:00+02:00

BB contre CC crème, le match retour !

Publié par Mon p'tit boudoir

Je vous avais déjà fait une petite comparaison entre la BB crème Erborian et la CC crème de Clinique là, je venais alors de connaître la CC crème. Quelques mois ont passé et j'ai depuis trouvé le plein intérêt de la CC crème par rapport à sa grande soeur !

 

Comparons !

 

Pour la couvrance/la capacité à uniformiser: La CC crème est largement en tête; bien plus couvrante, elle camoufle mieux toutes les imperfections (rougeurs, petits boutons pas beaux du tout, et même les cernes)

 

Pour le côté "crème teintée": avantage à la BB crème, qui se suffit à elle-même pour un maquillage sans fond de teint.

 

Pour le pouvoir matifiant: un point pour la BB crème, la CC crème ne matifie pas du tout.

 

Pour le rôle de base de maquillage: avantage à la CC crème puisqu'elle uniformise mieux et que le maquillage tient plus longtemps qu'avec une BB crème en base.

 

En conclusion, on pourrait penser match nul mais non. Je dirais plus tôt que ces crèmes sont différentes, elles ne s'utilisent pas dans le même but.

 

Pour un maquillage minimal sans forcément mettre de fond de teint, la BB crème est parfaite, elle camoufle un peu, teinte un peu, hydrate un peu. Une très bonne crème à tout faire en somme !

 

En revanche, en base de maquillage, il n'y a pas photo, c'est la CC crème qu'il vous faut ! Elle a un fort pouvoir hydratant (le soir on sent encore qu'elle est là malgré la chaleur, le vent etc), un pouvoir camouflant (j'ai réalisé les photos de cet article dans des conditions extrêmes avec 3 boutons vraiment très moches, entre autres ! c'est d'ailleurs pour ça que je n'ai même pas envisager de vous montrer une comparaison "sans rien/avec" !). Bref, une fois appliquée, il ne vous reste plus qu'à structurer un peu le visage avec fond de teint et poudre de soleil et/ou blush, et vous aurez un maquillage de choc pour de longues heures.

 

Photos sans fond de teint:

 

Avec la BB Crème:

 

 

bbcrème2

 

 

Avec la CC crème:

 

cccrème2

 

 

(Ces deux photos contredisent un peu ce que je disais au niveau de l'aspect plus mat qu'on obtient avec une BB crème. La photo avec la BB crème paraît plus brillante mais c'est juste qu'il y avait plus de soleil qu'au moment où j'ai pris la photo avec la CC crème)

 

 

Photos avec fond de teint:

 

Avec la BB crème + fond de teint poudre + terracotta en blush

 

bbcrème+fdt2

 

 

Avec la CC crème + fond de teint poudre + terracotta en blush

 

cccrème+fdt2

 

 

Voilà, j'espère que ces petites précisions vous éclairent sur ces deux crèmes ! (même si mes photos ne sont pas trop à la hauteur, c'est dur dur de faire des photos dans le même contexte de luminosité !)

 

Et vous, la CC crème vous séduit ? les crèmes à-tout-faire ça vous tente ?

 

 

Voir les commentaires

Girl Gift Template by Ipietoon - Hébergé par Overblog